Deprecated: Required parameter $language follows optional parameter $page in /var/www/html/wordpress/BTO/assets/plugins/tameteo_custom_by_fs/app/api.php on line 93

Deprecated: Required parameter $all_favorites follows optional parameter $site_id in /var/www/html/wordpress/BTO/assets/plugins/favorites/app/Helpers.php on line 108
Lannédern - Tourisme Menez-Hom Atlantique (Bretagne - Finistère)
Lannédern : sur fond de ciel bleu, vue sur l'église Saint-Edern

NOS 17 COMMUNES

Lannédern

Sur la route de Huelgoat et des Monts d’Arrée, dans un paysage de bocage verdoyant et reposant, faites une halte à Lannédern !

Cette jolie petite commune patrimoniale a la particularité de s’étirer le long de l’axe principal.

D’étonnantes pépites du patrimoine religieux sont à découvrir en y faisant étape.

Un charme indéniable, renforcé par le parcours poétique qui vous est proposé au cœur du village.

au cœur du village

"Village en poésie"

Après avoir fait un décroché depuis la voie départementale, on aperçoit l’enclos de l’église Saint-Edern. Les panonceaux poétiques qui ponctuent la cité de saint Edern nous mettent vite dans l’ambiance : une ambiance sereine et hors du temps. On prend le temps de lire ces citations en déambulant dans le village… et à se dire, tiens, je préfère cette maxime-là, il faut que je m’en souvienne !

Cet art s’inscrit dans un espace public riche d’Histoire(s) et… agréablement fleuri ! Le label « Village en poésie » est venu récompenser en 2019 les initiatives de la commune de Lannédern en faveur de la poésie. En effet, ici habitants, associations et mairie agissent de concert pour promouvoir la poésie, avec en point d’orgue, les animations proposées chaque année à l’occasion du printemps des poètes. Et, de façon pérenne, le parcours poétique invite à une charmante balade dans le cœur historique du bourg. Chemin faisant, on s’attardera tout particulièrement au lavoir et la mare pédagogique, en contrebas de l’église.

L'église Saint-Edern et son enclos

L’incontournable de Lannédern est résolument l’enclos de l’église Saint-Edern, qui regorge d’éléments, de détails, riches et surprenants ! Cet ensemble comporte les éléments caractéristiques des enclos paroissiaux, avec son église, son mur d’enceinte, son calvaire, son ossuaire et le cimetière dans le placître. C’est qui nous marque d’ailleurs à notre arrivée : cet ensemble a conservé son cimetière accolé à l’église.

Sur fond de ciel bleu, vue sur le clocher et un détail de l'ossuaire de l'église Saint-Edern

Le saviez-vous ?

Depuis la fin du Moyen-Age, les cimetières se situaient à l’intérieur des enceintes des églises. Au 19ème siècle, pour des impératifs de salubrité, et des contraintes d’exigüité, les communes sont incitées à transférer leur cimetière extra-muros. Lannédern a ici conservé son cimetière au centre du village : « la mort est au milieu de la vie comme le cimetière est au milieu du village ».

Zoom sur le gisant et le visage de saint Edern
Tombeau de saint Edern : détail sur le visage sculpté dans le granit

Eglise Saint-Edern

Focus sur saint Edern

... et son cerf !

En entrant dans l’enclos, on est étonné par une représentation, sur le calvaire, d’un homme, prenant pour monture… un cerf ! Il s’agit d’Edern, le saint qui a donné son nom à la commune et auquel l’église rend ici hommage. On le retrouve également à de multiples reprises à l’intérieur de l’édifice, avec son tombeau en granit du 14ème siècle, six panneaux de la fin du 16ème siècle, en bas-relief, relatant sa vie, et un retable en bois polychrome du 17ème siècle.

Sa légende raconte qu’après avoir vécu dans deux ermitages au Pays de Galles, ce saint évangélisateur s’installe en Bretagne, successivement à Plouédern, Edern puis Lannédern. Un cerf prend refuge auprès de lui… et ne le quitte plus !

Il est à noter à la place du cerf dans les cultes celtes, qui vénéraient cet animal, la chute et la repousse des bois pouvant symboliser la mort et la résurrection…
Edern était invoqué contre les maladies des yeux. Une autre légende celtique le place dans l’entourage du Roi Arthur.

Statue en bois polychrOme de saint Edern, sur son cerf
Dans une niche du choeur, une représentation de saint Edern, en bois polychrome
Vue sur le clocher de l'église Saint-Edern de Lannédern

Eglise Saint-Edern

Les différentes phases de sa construction

Aux 16ème et 17ème siècles

Quant à l’église, en forme de croix latine avec chevet plat, elle fut édifiée à partir du 16ème siècle. Une inscription dans le bras nord du transept porte précisément la date de 1552. La maîtresse vitre du vitrail de la Passion est très ancienne (1571). Un dôme à lanternon surmonte le petit clocher trapu du 17ème siècle. Les élévations de la nef ont la particularité de ne pas comporter de chapiteaux : les arcades de la nef se fondent directement dans les piliers. Le portail ouest et le porche sud sont construits au 17ème siècle.

A l'extérieur comme à l'intérieur de l'église Saint-Edern

D'intéressants détails...

à débusquer lors de votre visite !

Outre de beaux retables et une statuaire, en bois et en pierre, intéressante, on visite cette église « la tête en l’air » pour débusquer les détails sculptés sur les sablières, blochets et observer notamment une belle poutre de gloire.

A l’extérieur, on scrute d’autres détails, tel que l’Ankou, représentation armoricaine de la Mort, à l’ouest du porche, au bas de l’un des rampants de la fenêtre.

L’ancien ossuaire du 17ème siècle, devenu chapelle, présente aussi des têtes d’anges ailées, en alternance avec d’autres symboles de la mort, au-dessus de chaque baie.

Prolongez la déconnexion et parcourez sur 15 km (assez vallonnés !) le circuit intitulé "Sur l'ancienne voie ferrée". Comme son nom l'indique, cet itinéraire emprunte des portions de l'ancienne voie ferrée et vous conduit aux abords de la Douffine, puis au point culminant de Lannédern.

Crédits photos :  ©CL MHA – ©CF MHA

Comment venir ?

En voiture 

  • Suivre la D 14 en direction de Lannédern
M’y rendre avec Google Maps